Thérapeute

Comment choisir le bon hypnothérapeute ?

Choisir son thérapeute peut sembler compliqué que ce soit un médecin, un psychiatre, un hypnothérapeute ou tout autre professionnel reconnu par l’Etat ou non. Je vais vous donner quelques conseils pour choisir le thérapeute qui vous convient !

Relation de confiance entre le soignant et le soigné
Trouver un soignant de confiance

Mauvais professionnel, bon professionnel ?

En tant qu’infirmier diplômé d’Etat, j’ai pu constater qu’il n’existe pas de mauvais, de bon, de meilleur professionnel qu’un autre. Il existe simplement des soignants adaptés au patient X ou Y, et ces mêmes soignants seront peut-être moins adaptés à d’autres patients A ou B.

Tout est une question de singularité, chaque professionnel, chaque soignant, chaque patient a sa propre singularité et dans le cadre d’une rencontre thérapeutique entre les 2 protagonistes, la singularité des 2 acteurs, vont se faire face et peuvent convenir, comme peuvent ne pas convenir.

Chaque thérapeute, soignant a sa vision des soins, a sa propre histoire. Il en va de même pour le patient, le soigné. Et ce n’est pas parce que, par exemple, en tant que patient, ma prise en charge avec un professionnel fut laborieuse, que FORCEMENT ce professionnel est nul, incapable, incompétent.

Non, c’est juste ce professionnel est moins adapté à vous, mais un autre professionnel du même domaine, pourra très bien vous convenir et ensemble vous pourrez atteindre les objectifs que vous vous êtes fixé !

Il n’existe pas de bon ou mauvais professionnel. Il existe simplement un professionnel adapté à mes besoins, mon histoire, ma singularité.

La complémentarité
Le thérapeute vous complète

Comment bien choisir son thérapeute ?

Il y a plusieurs manières de choisir son thérapeute, son soignant.

Premièrement, le moyen le plus basique est de simplement lire les avis et les commentaires sur son site internet, sur google, sur ses réseaux sociaux.

Je vous avoue que je ne suis pas fan de cette méthode, car tout le monde peut écrire des commentaires. Ces commentaires sont souvent écrits à chaud, sans recul et sans remise en question de la personne soignée, le témoignage est donc « faussé ». C’est pour ces raisons que je vous recommande de ne pas uniquement vous focaliser dessus ou de vous faire votre avis sur des commentaires écris par des inconnus.

En outre, vous avez le bouche à oreille. Rencontrer des personnes soignées par ce thérapeute en question, pour qu’ils vous livrent des témoignages. Souvent, leurs témoignages sont bien plus pertinents que des commentaires sur Internet, non seulement parce que vous les rencontrer dans la vraie vie, mais aussi car généralement, un témoignage direct (en face à face, par téléphone) est plus honnête plus franc qu’un témoignage indirect (commentaire, avis sur Internet).

Thérapeute
Un thérapeute adapaté au patient

Soignant, thérapeute quelle différence ?

Une preuve de qualité chez un thérapeute est que c’est un soignant. Alors qu’est-ce qu’un thérapeute, qu’est-ce qu’un soignant ? Pour ma part un thérapeute est une personne ayant une qualification professionnelle dans son domaine (hypnothérapie, aromathérapie etc) et ce domaine est non reconnu par l’Etat. Un soignant quant à lui, possède à la base une formation professionnel d’un métier médical ou paramédical reconnu par l’Etat. Un soignant peut décider de réaliser une formation non reconnue par l’Etat pour compléter sa formation initiale ou pour une reconversion.

Pourquoi un soignant possède plus de qualité qu’un thérapeute ?

Pour les métiers médicaux et paramédicaux, les formations sont complètes, suivis, pointilleuses, tracés et répondent à un besoin sanitaire. Dans chaque formation, on retrouve des notions d’éthiques, de déontologie, de lois etc…

Point que l’on ne retrouve pas forcément chez un professionnel qui est uniquement thérapeute car en fonction de la formation privée qu’il a choisi, il est possible qu’il n’ait dans son bagage aucune notion d’éthique.

Alors, attention, ce n’est pas parce que le thérapeute que vous avez choisi est à la base un soignant, que forcément, il va respecter des principes éthiques et déontologique !!

Se renseigner sur le thérapeute en question

Un point non négligeable à prendre en compte est la chartre éthique du professionnel. Certains professionnels ont établi pour eux, une chartre éthique, qu’ils affichent et respectent scrupuleusement.

C’est pour moi important que votre professionnel que vous choisissez en possède une, car cela témoigne qu’il a conscience de ses compétences, qu’il s’est questionné, et a réfléchie sur le sujet.

Cliquez ici pour accéder à un annuaire national

Ou alors renseignez-vous sur les sites des écoles de thérapeute, comme ici

Eviter la paranoïa

Ne pas se faire avoir par les idées reçus
Ne pas se faire avoir par les idées reçus

Dans le cadre d’une personne voulant se faire soigner par le biais de l’hypnose, beaucoup de personnes ont peur de se faire contrôler par l’hypnothérapeute en question.

Je trouve cette peur pas du tout légitime. Premièrement si vous avez lu cet article sur mon site vous comprendrez pourquoi un hypnothérapeute ne peut pas profiter de vous.

Et deuxièmement dans chaque profession du monde, il y a des dérives ! Que ce soit des médecins, des psychiatres, des policiers, des gendarmes, des vendeurs, partout, absolument partout, il y a des abus, alors pourquoi plus de doutes sur un hypnothérapeute, qu’un médecin ou un vendeur ?! Je ne sais pas

Se renseigner sur la ou les spécialités du thérapeute

Un point non négligeable à prendre en compte est la chartre éthique du professionnel. Certains professionnels ont établi pour eux, une chartre éthique, qu’ils affichent et respectent scrupuleusement.

C’est pour moi important que votre professionnel que vous choisissez en possède une, car cela témoigne qu’il a conscience de ses compétences, qu’il s’est questionné, et à réfléchie sur le sujet.

Et très important, si le thérapeute en question est situé longs de chez vous, prenez votre voiture et allez-y ! Même s’il faut faire des dizaines et des dizaines de kilomètres, ça en vaut la peine ! Il s’agit de votre santé !

Le piège des diplômes universitaires

Alors, pour ce paragraphe-là, je parle uniquement des diplômes universitaires concernant l’hypnose.

Je vais le résumer très rapidement « ça ne sert à rien » Voilà tout simplement. Le domaine public n’est pas encore prêt à encadrer, former des soignants à l’hypnose.

Le contenu de leurs formations sont incomplètes, impertinentes.

Leurs formateurs ne sont pas des professionnels de l’hypnose reconnue, ce sont des médecins reconnus qui ne savent rien sur l’hypnose.

Pour résumer…

Je le rappelle mais c’est pour moi l’information la plus importante et si vous deviez retenir une seule information, c’est celle-ci : Il n’existe pas de bon ou mauvais professionnel. Il existe simplement un professionnel adapté à mes besoins, mon histoire, ma singularité.

Afin de trouver l’hypnothérapeute qui me convient, je peux tout d’abord regarder les avis et les commentaires sur Internet sans y accorder trop d’importance. Je peux me fier plus facilement aux bouches à oreille.

Un thérapeute ayant une formation initiale dans le domaine médical ou paramédical aura une qualité de plus que ceux qui n’en n’ont pas. Attention à ne pas se faire avoir par les diplômes universitaires, qui sont totalement inutile.

Si un thérapeute est reconnu comme spécialiste sur un trouble spécifique et que j’ai ce trouble, alors j’ai toutes les raisons de me pencher vers ce thérapeute plutôt qu’un non reconnue !

S’il faut faire des dizaines de kilomètres pour aller chez votre thérapeute, alors faites les ! Cela en vaut la peine. Privilégier la qualité à la proximité.

Et enfin, dernière petite astuce, se renseigner sur la chartre éthique et déontologique du thérapeute, s’il en a une et si possible la lire !

Spread the love

Laisser un commentaire